<< Lot 131 - Louis XVI, ...   Lot 133 - Constitution, ... >>

Lot 132 - Numismatic Auction 8

Starting price:
42.500,00 CHF


Louis XVI, 1774-1791. Médaille en or ND, par Duvivier, 41.5 mm. Chambre de commerce de Lyon. Av. LUD XVI REX CHRISTIANISS. Buste drapé à droite. Rv. AUGUSTA COMMERCIORUM TUTELA - X VIRI LUGDUNENSES - COMERCIIS REGUND. Louis XIV offrant un caducée à la ville de Lyon, vue de la ville en arrière-plan. Or. 58.60 g. Rarissime.
TTB+ coup sur la tranche
Louis-Auguste de France naît à Versailles le 23 août 1754. Succédant à son grand-père Louis XV, il est roi de France et de Navarre de 1774 à 1791 sous le nom de Louis XVI, puis comme roi des Français de 1791 à 1792 ; il est guillotiné le 21 janvier 1793.
En 1770, il épouse l’archiduchesse Marie-Antoinette d’Autriche, fille cadette de l’empereur François II et de l’impératrice Marie-Thérèse. Ce mariage a pour but d’améliorer les relations entre le royaume et l’Autriche. Roi réformateur dès le début de son règne, Louis XVI essaie tant bien que mal de redresser une France en récession depuis 1770. Il s’entoure de ministres compétents tels que Turgot, Malesherbes ou le Genevois Necker, mais il se heurte à une résistance aristocratique très forte. Le 12 novembre 1774, il rappelle par ordonnance les parlements pour redresser le royaume. Malgré ses efforts, il ne parvient pas à améliorer la situation économique du pays, de sorte que les tensions politiques et sociales s’accentuent, ne laissant d’autre choix au roi que de convoquer les Etats Généraux.
Louis XVI n’est pas connu pour être un grand roi. Cette mauvaise réputation, parfois infondée, a surtout été propagée par les milieux républicains au XIXe siècle. Loin de l’image de niais dont on l’affuble souvent, il est un roi instruit, amoureux des Arts et des Lettres ; féru de géographie, il mandate Jean-François de La Pérouse pour faire le tour du monde et cartographier l’Océan pacifique. Mais il n’a ni l’énergie pour soutenir les hommes capables de sauver la monarchie, ni l’esprit assez ouvert pour s’adapter aux temps nouveaux, ni le courage d’imposer des économies à la cour. D’ailleurs, lors de la sombre journée du 21 janvier 1793, sur la route qui le mène à l’échafaud, il ne peut s’empêcher de demander à son valet: « A-t-on des nouvelles de La Pérouse ? ». Le malheureux explorateur ne connaîtra un sort guère plus enviable que celui de son loyal protecteur : l’un est englouti par les éléments déchainés de la Révolution, l’autre par une tempête du Pacifique.
Les médailles de la Chambre de Commerce de Lyon sont connues pour Louis XIV, Louis XV et Louis XVI. Elles sont rarissimes car réservées aux directeurs de la Chambre de Commerce lors de leur prise de poste. Un exemplaire est conservé au cabinet de Lyon. A l’avers, le portrait de Louis XVI à droite est entouré de sa titulature religieuse : il est un roi « très chrétien ». Au revers, Louis XIV est représenté en majesté, le jarret tendu, tenant un sceptre et approchant un caducée au-dessus de la personnification de la ville de Lyon. A ses pieds, de nombreux attributs du commerce l’entourent. À l’arrière-plan, une vue de Lyon et de la Saône se jetant dans le Rhône.
Cette superbe médaille s’adresse aux numismates éclairés, avides d’en savoir plus sur le contexte d’une frappe insolite qui unit deux règnes, pourtant séparés par un demi-siècle, de deux monarques tellement différents …

Bids

Lot status:
Auction closed